noindex

FAQ

Cette rubrique rassemble les tentatives de réponses aux questions qui nous ont été posées et est mise à jour régulièrement. Pour plus clarté, les questions ont été regroupées en catégories. Le moteur de recherche peut également être utilisé pour plus de facilités.

Aspect médical des patients toxicomanes

  • Q 1 : Comment agit la méthadone ?
  • Q 2 : Comment agit la buprénorphine ? Quels conseils faut-il donner au patient ?
  • Q 3 : Quels sont les effets secondaires de la méthadone ?
  • Q 4 : Quelles sont les interactions médicamenteuses de la méthadone ?
  • Q 5: Quelles sont les interactions médicamenteuses de la buprénorphine ?
  • Q 6: Quels sont les effets secondaires de la buprénorphine
  • Q 7: Comment traiter les effets secondaires de la méthadone/buprénorphine ?
  • Q 8: Chaque patient réagit-il différemment au produit de substitution ?
  • Q 9: Y a-t-il une baisse de l’immunité lors de la prise d’héroïne par rapport à une prise de méthadone ?
  • Q 10: Les femmes héroïnomanes ont-elles une baisse de la fertilité ?
  • Q 11: Les hommes héroïnomanes ont-ils une baisse de l’activité sexuelle ?
  • Q 12: Y a-t-il des séquelles chez les patients consommant des opiacés tels que héroïne, méthadone et buprénorphine ?
  • Q 13: A quel patient dois-je proposer un dépistage des hépatites B et C et de l’HIV ?
  • Q 14: Comment convaincre un patient de faire un dépistage des hépatites et du HIV ?
  • Q 15: L’hépatite C se transmet-elle uniquement par le partage des seringues ?
  • Q 16: L’hépatite C se transmet-elle par voie sexuelle ?
  • Q 17: Quel bilan doit-on faire en cas de résultat positif d’hépatite C? Doit-on faire une PCR ?
  • Q 18: Quand peut-on dire que l’on est guéri de l’hépatite C ?
  • Q 19: A quel moment doit-on référer au gastro-entérologue un patient ayant une hépatite C ?
  • Q 20: Est-il important de vacciner contre l’hépatite B mes patients toxicomanes ?
  • Q 21: Quelles sont les 3 contre-indications importantes à déceler avant d’envisager un traitement de l’hépatite C ?
  • Q 22: Un patient ayant une hépatite C active doit-il prendre certaines précautions dans la vie de tous les jours ?
  • Q 23: Le traitement de substitution doit-il être stoppé chez un patient devant subir une opération ?
  • Q 24: Quelles précautions dois-je prendre lorsque mon patient doit subir une opération ou un examen à l’hôpital? Quels conseils puis-je lui donner ?
  • Q 25: Quelles informations dois-je communiquer au personnel de l’hôpital prenant en charge mon patient ?

Clinique de la dépendance aux opiacés

  • Q 26: Que signifient brièvement « dépendance », « tolérance », « manque » ?
  • Q 27: Qu’est-ce qu’une overdose ?
  • Q 28: Quels sont les avantages de la méthadone/buprénorphine par rapport à l’héroïne ?
  • Q 29: Quelles sont les indications d’un traitement de substitution à la méthadone/buprénorphine ?
  • Q 30: Doit-on systématiquement faire un examen d’urines ?
  • Q 31: Quels sont les signes physiques de « manque » à l’héroïne ?
  • Q 32: Lors des premières doses de méthadone/buprénorphine, peut-on quand même être en manque ?
  • Q 33: Lorsqu’on arrête brusquement la méthadone, est-on tout de suite en manque ?
  • Q 34: Comment prescrire face à un patient en manque ?
  • Q 35: Chez un patient en traitement de substitution, comment peut-on interpréter son appétence à reconsommer de l’héroïne ?
  • Q 36: Que faut-il penser de l’aspect physique et/ou psychologique de la dépendance aux opiacés chez le toxicomane ?
  • Q 37: Peut-on comparer la dépendance à l’héroïne à une autre assuétude telle que celle au tabac ou à l’alcool ?
  • Q 38: Peut-on comparer la dépendance à l’héroïne à la dépendance à la cocaïne ?
  • Q 39: Faut-il parler des autres produits consommés par un patient sous traitement de méthadone/buprénorphine ?
  • Q 40: Chez un patient en traitement de substitution, y a-t-il un risque de transfert de dépendance vers un autre produit ?
  • Q 41: Que faire si mon patient consomme à la fois de la cocaïne et de l’héroïne ?
  • Q 42: Que faire si mon patient consomme à la fois de la cocaïne et de la méthadone/buprénorphine ?

Le toxicomane, en être humain dans un environnement 

  • Q 43: Qu’est-ce qu’un toxicomane ?
  • Q 44: Un nouveau patient se présente à la consultation pour suivre un traitement de substitution, comment peut-on bien le connaître ?
  • Q 45: Est-il important de voir fréquemment un patient commençant un traitement de substitution ?
  • Q 46: Quel est le rôle du médecin ?
  • Q 47: Quel est le rôle du pharmacien ?
  • Q 48: Quel est le rôle des intervenants supplémentaires (psychothérapeute, assistant social, éducateur de rue, infirmier, …) ?
  • Q 49: Doit-on communiquer des informations à la justice ou à une tierce personne concernant le traitement de substitution de nos patients ?
  • Q 50: Peut-on conduire un véhicule et/ou utiliser une machine en cas de traitement de substitution ?
  • Q 51: Quelles précautions le patient en traitement de substitution doit-il prendre à la maison ?
  • Q 52: Ne risque-t-on pas d’être débordé par des patients toxicomanes si l’on prend en charge ce type de patientèle ?
  • Q 53: Quels jeunes sont à risque de devenir toxicomanes? Quels conseils peut-on donner à de jeunes patients commençant à fumer du cannabis ?
  • Q 54: D’où viennent les conduites à risque chez certains de mes patients jeunes ?

Les différents produits

  • Q 55: Quelle est la dose de départ lors d’un traitement de substitution de méthadone? Doit-on la calculer en fonction de la quantité d’héroïne qu’ils prennent ?
  • Q 56: Comment se passe la première semaine de traitement de méthadone ?
  • Q 57: En résumé, comment évaluer le patient en début de traitement à la méthadone ?
  • Q 58: Comment se passent les semaines suivantes ?
  • Q 59: Après la délivrance journalière, comment espacer les délivrances de méthadone ?
  • Q 60: Comment dois-je prescrire la méthadone en sirop? Comment dois-je rédiger mon ordonnance ?
  • Q 61: Comment dois-je prescrire la méthadone en gélule? Comment dois-je rédiger mon ordonnance ?
  • Q 62: Que coûte la méthadone? Quelle est la quantité maximale sur une seule ordonnance ?
  • Q 63: Quelles précautions faut-il prendre avant la première prise de buprénorphine ?
  • Q 64: Quelle est la dose de départ de la buprénorphine ?
  • Q 65: Comment se passent les semaines suivantes avec la buprénorphine ?
  • Q 66: Comment faut-il prescrire la buprénorphine ?
  • Q 67: Combien coûte la buprénorphine ?
  • Q 68: La buprénorphine est-elle aussi efficace que la méthadone ?
  • Q 69: Que choisir: méthadone ou buprénorphine à haut dosage (Subutex®) ?
  • Q 70: Comment passer de la méthadone à la buprénorphine ?
  • Q 71: Qu’est-ce que la naloxone (Narcan®) ? Quand l’utilise-t-on ?

Les différentes approches thérapeutiques

  • Q 72: Pourquoi faut-il constamment réévaluer un traitement de substitution qui a été mis en route ?
  • Q 73: Un suivi psychologique est-il toujours nécessaire lors d’un traitement de substitution ?
  • Q 74: Un sevrage d’héroïne doit-il toujours se faire en milieu hospitalier ou en centre spécialisé ?
  • Q 75: Comment peut-on faire un sevrage rapide d’héroïne ? Quelle molécule utiliser ?
  • Q 76: Qu’est-ce qu’un traitement de substitution ?
  • Q 77: Doit-on faire un contrat lorsqu’on débute un traitement de substitution ?
  • Q 78: Comment expliquer aux patients que la méthadone n’est pas une autre drogue destinée à les rendre « euphoriques » ?
  • Q 79: Chez un patient signalant des symptômes de manque malgré son traitement de substitution, ai-je une alternative à l’augmentation de sa dose de méthadone/buprénorphine ?
  • Q 80: Que faire en cas de rechute? Faut-il abandonner le traitement de substitution chez un patient qui rechute fréquemment et qui semble rejeter toute forme d’aide ?
  • Q 81: Combien de temps va durer la période de maintenance dans le traitement de substitution ?
  • Q 82: Doit-on parvenir à l’abstinence totale d’héroïne chez un patient toxicomane ?
  • Q 83: Comment reprendre le traitement de substitution si celui-ci est interrompu depuis plusieurs jours ?
  • Q 84: Existe-t-il une tolérance à la méthadone lors d’un traitement de substitution? Doit-on augmenter les doses ?
  • Q 85: A la fin de la substitution, comment entamer le « sevrage » de méthadone chez mon patient stabilisé ?
  • Q 86: A la fin de la substitution, comment entamer le « sevrage » de buprénorphine chez mon patient stabilisé ?
  • Q 87: Comment clôturer le « sevrage » de méthadone/buprénorphine? Quand en est-on quitte avec le produit de substitution ?
  • Q 88: Quand doit-on orienter le patient vers l’institution ?

Primum non nocere, les grosses ficelles pour éviter les accidents chez le thérapeute débutant

  • Q 89: Peut-on commencer un traitement de substitution la veille d’un week-end ?
  • Q 90: Y a-t-il un risque important d’overdose en début de traitement à la méthadone ?
  • Q 91: Un patient me dit avoir consommé une dose excessive de méthadone, quel est le risque d’overdose ?
  • Q 92: En début de traitement, que peut-on faire si le patient me réclame une dose trop importante parce qu’il connaît déjà le produit ?
  • Q 93: Comment expliquer au patient qu’il doit obligatoirement aller chercher quotidiennement sa dose à la pharmacie ?
  • Q 94: Quelle dose maximale de méthadone puis-je prescrire ?
  • Q 95: Quel est le risque en cas de dose insuffisante lors d’un traitement de substitution ?
  • Q 96: Quelle précaution doit-on prendre en cas de prise de méthadone à haut dosage ?
  • Q 97: Quelles sont les contre-indications de la méthadone ?
  • Q 98: Quelles sont les contre-indications de la buprénorphine ?
  • Q 99: Comment empêcher au maximum mon patient d’injecter sa méthadone ?
  • Q 100: Mon patient consomme fréquemment de l’héroïne, comment vais-je lui prescrire de la méthadone/buprénorphine ?
  • Q 101: Quelle précaution impérative dois-je prendre chez les femmes qui débutent un traitement de substitution ?
  • Q 102: Que faire lorsqu’un patient que l’on ne suit pas habituellement demande en « dépannage » une prescription de méthadone ?
  • Q 103: Quel est le risque pour le patient en cas de mauvaise utilisation de la buprénorphine ?
  • Q 104: Pourquoi l’injection est-elle dangereuse pour la santé de mes patients ?
  • Q 105: Doit-on accepter de prescrire des benzodiazépines à des patients en traitement de substitution? Peut-on prescrire un autre médicament ?
  • Q 106: Comment réagir face à un patient agressif qui réclame une prescription de méthadone/buprénorphine ou d’autres médicaments psychotropes ?
  • Q 107: Comment peut-on repérer un patient qui s’approvisionne en médicaments chez plusieurs médecins ?
  • Q 108: Ai-je le droit de refuser de prendre en charge des patients toxicomanes ?
  • Q 109: Quelles sont les bases psychologiques nécessaires afin de pouvoir prendre en charge un toxicomane? Que peut-on dire et que ne peut-on pas dire ?
  • Q 110: Comment empêcher un usage détourné de la méthadone/buprénorphine, c’est-à-dire destiné à la vente au marché noir ?
  • Q 111: Peut-on donner de la méthadone/buprénorphine à des jeunes patients ?
  • Q 112: Pourquoi faut-il parler de la « rechute » avec le patient en traitement de substitution ?
  • Q 113: Si mon patient vomit après sa prise de méthadone, doit-il prendre une autre dose 

Contextes et cas particuliers

  • Q 114: Que penser de la prévalence des pathologies psychiatriques chez les toxicomanes ?
  • Q 115: Que dire à une patiente hépatite C positive ayant un désir de grossesse ?
  • Q 116: Que faire si une patiente dépendante aux opiacés tombe enceinte et qu’elle décide de mener cette grossesse à terme ?
  • Q 117: Comment va naître un enfant d’une mère dépendante aux opiacés ?
  • Q 118: L’allaitement est-il permis chez une femme en traitement bien suivi ?
  • Q 119: Un patient dépendant aux opiacés se retrouve en prison ? Quel sera son suivi ?
  • Q 120: Que faire si un patient doit partir à l’étranger ?
  • Q 121: Quels jeunes sont à risque de devenir toxicomanes? Quels conseils peut-on donner à de jeunes patients commençant à fumer du cannabis ?
  • Q 122: Un patient fume 10 joints de cannabis par jour; il ne se sent pas bien et désire arrêter sa consommation, comment peut-on l’aider ?
  • Q 123: Quels sont les effets au niveau cérébral d’une consommation de cannabis à long terme ?
  • Q 124: Que peut-on faire pour aider un patient qui consomme de manière excessive de la cocaïne ?
  • Q 125: Un patient usager de drogues risque-t-il de développer des états psychotiques ?
  • Q 126: Comment prendre en charge un patient sous traitement de substitution qui est dépendant à une benzodiazépine ?