noindex

La prise en charge de vos lunettes

Prise en charge de vos lunettes opticien à Haubourdin

Il existe deux organismes qui prennent en charge financièrement vos paires de lunettes

  • La Sécurité Sociale (Régime Obligatoire ou RO) : elle établit des tarifs de convention, constituant la base de remboursement, définis en fonction de la correction et de l’âge de l’assuré.
    Sur la base de ce tarif, la Sécurité Sociale applique un taux de remboursement, en général égal à 65%.
  • Votre Assurance Complémentaire Santé (Régime Complémentaire ou RC)

Il est important d’être extrêmement vigilant sur le choix de la mutuelle ou de l’assurance complémentaire, ainsi que du niveau des garanties proposées en optique.

Certaines mutuelles réservent l’application du tiers payant à un nombre restreint d’opticiens partenaires. Or, le tiers payant n’est qu’une facilité de paiement parmi d’autres.

Nous vous conseillons de bien lire vos contrats et de comparer les garanties proposées car afin de maîtriser leurs dépenses en optique, des mutuelles limitent la liste des produits susceptibles d’être vendus par leurs opticiens partenaires, encadrant ainsi le choix de leurs assurés.

Et d’autres vont plus loin en minorant le remboursement des achats effectués en dehors des opticiens partenaires.

À savoir sur les mutuelles

Les garanties en optique servent souvent d’appât aux mutuelles pour recruter de nouveaux clients, c’est pourquoi il vaut mieux maîtriser leur vocabulaire :

  • Base de remboursement (BR) : tarif fixé par la Sécurité Sociale pour tout acte pratiqué par un professionnel de santé. Dans l’optique, elle est en général de 65% du tarif de convention. 
  • Ticket modérateur (TM) : Différence entre la base de remboursement et le remboursement effectif de la Sécurité Sociale. Dans l’Optique, le ticket modérateur est en général de 35% du tarif de convention.
  • Plafond mensuel de la sécurité sociale (PMSS) : il s’agit d’un plafond de référence défini par les pouvoirs publics, servant au calcul de différentes prestations sociales. En 2010, celui-ci est fixé à 2885 euros. Il est réactualisé tous les ans.
  • Reste à charge (RAC) : somme restant à la charge de l’assuré, après déduction des remboursements de la Sécurité Sociale et de la Complémentaire Santé.
  • Tiers payant (TP) : Mécanisme grâce auquel l’assuré est dispensé de l'avance des frais pris en charge par les régimes obligatoires et complémentaires chez les professionnels de santé.

À noter : Le tiers payant est à dissocier du montant du remboursement : ce n’est pas parce qu’un opticien ne pratique pas le tiers payant avec votre mutuelle, que le reste à charge sera différent.

Source : Monopticien.com